Tambour médecine et pleine conscience

Classé dans : blog, tambours chamaniques, thérapie | 16
pleine conscience julien fihey

Tambour médecine et pleine conscience: Pourquoi je n’utilise pas les tambours médecines dans une démarche chamanique ?

Il y a de multiples façons de travailler avec les vibrations du son pour cheminer vers le bien-être et la santé. Et il y a autant de façons d’utiliser les tambours médecine.

Je suis fabricant de tambours et thérapeute. J’utilise le tambour pour entretenir l’état vibratoire de mon organisme ou de celui de mes patients. Ma pratique se distingue du chamanisme sur les points que je vais exposer ici, et peut-être est-elle complémentaire à la voie chamanique.

Le tambour, dans le chamanisme tel qu’il est pratiqué chez nous et de nos jours, est utilisé comme un véhicule, pour visiter des états modifiés de conscience. Utilisé de façon très rythmique, éventuellement en groupe, et parfois avec un volume élevé, il conduit à un état de transe. Le pratiquant voyage alors dans les mondes d’en haut, ou d’en bas, en quête de visions, ou à la rencontre des esprits alliés et obtient ainsi éventuellement des réponses à ses questionnements, lui permettant de progresser sur son chemin de Vie.

Mon avis est que beaucoup de personnes aujourd’hui manquent d’enracinement et, fuyant leur réalité, attendent des réponses des mondes invisibles, déformant peut-être ainsi le fond du message chamanique ne pensant que ces mondes sont extérieurs à eux-mêmes.

Mais pourquoi aller chercher des réponses à l’extérieur de soi ? Est-ce qu’un esprit, un guide, est mieux placé que vous pour savoir ce qui est juste pour vous-même ?

Je suis de plus en plus attaché à la culture du moment présent et de la Pleine Conscience. C’est le chemin qu’aujourd’hui je choisis. Et pour moi, toute la mythologie, les croyances qui sont liées chez nous au mondes invisibles, sont des projections mentales (et néanmoins réelles) qui risquent justement de nous éloigner d’ici et maintenant.

J’invite chacun à se questionner : Connaitre notre esprit allié, notre ange gardien, notre guide, nos vies antérieures, notre avenir, nous aide-t-il réellement à vivre en conscience l’instant présent ? Sommes-nous plus heureux lorsqu’on se connecte aux mondes invisibles? Les personnes que vous connaissez et qui sont connectées à cet invisible vous semblent-elles plus saines que vous?

Le tantrisme nous propose de jouir de chaque instant en étant pleinement présent à nos sens.

Pour cela, aucun temple n’est nécessaire, aucun autel, aucun symbole, aucun esprit, aucun guide, il n’y a aucun degré d’évolution, nous sommes tous nos propres maîtres. Les vies antérieures ou les vies futures n’ont donc aucune importance. Il n’y a aucun jugement et aucune dualité.
Tout ce qui importe c’est la pleine conscience, la présence à soi.

Et justement, pour cela, la vibration du tambour est d’une aide précieuse. Les tambours (et plus particulièrement les grands tambours) possèdent une palette harmonique très large, avec des fréquences très graves. Ils mettent donc l’organisme en résonance, sollicitant nos sens. Lorsque l’on s’offre une méditation au tambour, je conseille de prendre le temps de trouver une juste posture et de s’installer dans une respiration profonde. Puis de jouer le tambour avec beaucoup de douceur, lentement, à très bas volume. En savourant chaque fréquence. Se connecter à ce que l’on entend et à ce qui se vibre dans le corps. Sans aucune projection mentale, se laisser envahir par les vibrations…Devenir vibration.

Et laisser remonter à la surface ce qui doit remonter. Accueillir…

C’est un moment de plaisir intense en même temps que de profond calme intérieur.

C’est tout l’inverse de la transe lors de laquelle on cherche en quelque sorte à sortir de son corps, et même parfois à le fuir en induisant un état modifié de conscience: Dans le cas d’une méditation de pleine conscience au tambour, on ne voyage pas à l’extérieur mais à l’intérieur de Soi.

C’est un acte de reconnaissance, d’amour et de respect envers soi et envers son corps. Pour moi, il n’y a pas de plus haut objectif que de réussir à vivre sans objectif, en pleine conscience du moment présent, avec tous nos sens. Chacun a déjà vécu ce genre d’expérience à un moment de sa vie. Cette expérience de quelques secondes, quelques minutes, peut être cultivée pour devenir progressivement un mode de vie. La vibration est idéale pour expérimenter cela car elle fait appel à nos sens et nous aide à calmer le mental et son cortège de projections.

Et c’est ce que je propose de pratiquer lors des ateliers que j’anime. Lors de mes stages, j’accueille chacun/e avec ses croyances, ses objectifs, ses limitations, car la réalité est différente pour chacun et c’est parfait comme ça. Je propose simplement d’expérimenter la vibration du tambour pour se reconnecter à Soi.

16 Responses

  1. André Houguet

    Merci Julien, je suis en accord avec ce que tu as écrit. Amitié, André

  2. Karine Maurer

    J’aime et je résonne avec ta façon de vivre le vivant et de le proposer aux autres. Nos forces et nos faiblesses sont nos alliés les plus précieux.
    Nous sommes fait pour incarner notre matière et pour y vivre sans jugement ce qui s’y vit !!!!! Accueillir sans attentes, être un creuset de conscience.

  3. Bruno Akawulf

    Bonjour,
    Je suis praticien chamanique, j’aime beaucoup votre approche et je partage votre point de vue sur le ici et maintenant en pleine conscience.
    Oui en Chamanisme nous voyageons dans la réalité non ordinaire des différents mondes de notre cosmologie à la recherche d’informations ou de savoir oublié … Un peu comme l’internaute qui voyage sur la toile à la recherche d’une information qui lui est nécessaire.
    Ceci étant, et c’est là que je vous rejoint dans vos propos, le savoir et les réponses qui ont été trouvés auprès de nos guides sont bel et bien pour être utilisés en pleine conscience dans le ici et maintenant.
    Les mondes de la réalité non ordinaire ne sont pas des refuges pour ” âmes en peine ” dans le but de fuir la réalité ordinaire de notre monde … Tout comme la toile, FB, etc., ne devraient pas être des lieux virtuels de refuge pour ” âmes en peine ” …

    Tout en vous remerciant pour ce très excellent article, je vous souhaites de belles rencontres sur la voie du tambour.

  4. Frédéric Yvonnet ( Alwen)

    Oui Julien, je suis d’accord avec ce que tu écris. Nous sommes ici présentement sur cette Terre et notre chemin est ici même sur cette Terre.
    Donc nous devons travailler notre soi intérieur, un équilibre de notre corps physique, les pieds bien posés au sol. Le tambour est un compagnon
    pour ce travail ….. Cherchez la compassion, le bonheur et l’équilibre ici même.
    Bien à toi mon ami
    Frédéric Alwen

  5. Sylviane Musnil

    Complètement en harmonie avec ce que vous écrivez – merci de le dire aussi clairement. C’est dans cet esprit que je propose mes accompagnements et c’est dans cet esprit que je propose dans mes formations. Sylviane Musnil

  6. Sandrine Tanguy

    Bonjour Julien,
    Je ressens comme cet article résonne juste avec la personne que tu es. Et je suis entièrement en accord avec le fait de vivre dans le ici et maintenant en pleine conscience. Par contre, certaines personnes ne peuvent pas être dans le ici et maintenant car elles ont des blessures qui les emprisonnent quelque part dans le passé… ou des parties d’elles ne sont pas présentes… J’utilise alors le tambour chamanique pour libérer les émotions bloquées et pour induire un effet de transe qui va libérer quelque chose qui était bloqué ou pour aller “chercher “les parties d’ame qui n’etaient plus présentes…
    Et c’est justement pour ramener les personnes dans le ici maintenant en pleine conscience et non pas pour les éloigner d’elles même.
    Le but est le même, seul le chemin est différent.
    Je pense que chacun a une qualité spécifique, Et heureusement. Gros bisous

  7. Pascale Rocher

    Merci Julien pour ce texte dit si simplement avec le coeur. Je partage et ressens tout à fait ce que tu écris. Nous avons une richesse en nous, et on y trouve toutes les réponses dont on a besoin. Amicalement.

    • ChacunSonRyTHMe

      Merci Pascale. je suis heureux que mon ressenti résonne en vous.

  8. Sylvie Maisonneuve

    Bonjour Julien,
    Merci pour ce très bel article qui me réconcilie avec le tambour.
    Je ne suis pas à l’aise avec l’utilisation qui en ait faite par le chamanisme.
    Peux-tu m’indiquer quels sont les apports complémentaires du tambour par rapport au bol tibétain pour accompagner la méditation ?
    Bien cordialement.

    • ChacunSonRyTHMe

      Bonjour Sylvie. C’est super si cette vision te parle et te réconcilie avec le tambour.
      Ce ne serait pas juste que je t’explique mon ressenti personnel du tambour et du bol chantant.
      La vibration acoustique permet de se “sentir” vibrer et donc de revenir en pleine conscience à Soi.
      Alors il est préférable que tu te poses pour explorer ces différentes personnalités vibratoires et expérimenter par toi-même.
      Belle journée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *